Accueil > Chroniques

Chroniques

Les poésies du chaos

Mysa

Le premier morceau de l’album après l’introduction, « 80-07 » pose les fondations de cet album riche et complexe et pourtant si spontané, un sens accrue de la rime sans concession, des textes si réfléchi et tellement mise en valeur que le flow ne devient qu’un ustensile permettant de faire passer ces messages, la diction est parfaite pas besoin de réécouter une rime 20 fois pour la comprendre, et si c’était ça la vraie force de Mysa des textes sublimes à la portée de tous.

Il y a quelques temps je me suis demandé, un peu perdu dans le rap actuel, mais au fait c’est quoi le hip-hop ?? ... L’album de mysa sans aucun doute.

Echappant aux stéréotypes du rap de rue et du rap conscient ,constamment en équilibre entre les deux d’ailleurs il nous offre un superbe « hymne à la rue » qui résume franchement la réalité de la chose et taille un costard 3 pièces a tous les rappeurs se revendiquant de la rue. On sent chez mysa une culture hip-hop de longue date, une histoire d’amour qui dure, un passé dans le rap et une expérience en temps que MC qui rends le tout extrement crédible et d’une spontanéité évidente. Mysa enchaîne les rimes qui tapent avec une fluidité comparable a un contrôle orienté de zidane.

Musicalement cet album est intemporelle parfois old school, parfois plus synthétique et plus actuel, toujours bien agencé les beats sont toujours ultra présent et accompagnent à merveille les rimes acérés du MC, niveau composition on retrouve le talentueux Al’tarba, Fano, C.H.I, Harmoniak, Double t, Tight chy, Zvitchos, que du lourd en somme.

Les poésie du chaos s’installe dans le paysage et mérite de s’imposer, de part la cohérence de tout l’album, la quasi inexistence de rimes superflues (pour le style t’as vu !!). La variété des sons sélectionner avec soin et qui fait presque tache dans le panorama français vu la qualité de celui-ci, cet album finalement sonne rap ricain en français appuyé par un excellent mixage, un opus à posséder mais surtout à acheter si l’on ne veux pas qu’un jour le rap français ne soit pas éternellement victime des poésies du K.O. ...

Publié par Arsa, le 25.12.2007

Accueil  |  A propos  |  Crédits  |  Mentions légales  |  Contact  |  Facebook Blaze Hip Hop Partenaires : Beatmaker Nation - Trad Vibe Records - HHMixtapes.com