Art Melody

Portrait d’un rappeur du Burkina Faso

Art Melody est né le 22 février 1979 à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso. Il se passionne très tôt pour la musique et notamment le hip hop qui au début des années 90 explose sur le continent africain.

Art Melody est né le 22 février 1979 à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.

Il se passionne très tôt pour la musique et notamment le Hip Hop qui au début des années 90 explose sur le continent africain. En 1998, il écrit ses premiers textes et participe également à des « battles » en Côte d’Ivoire.

Les conditions de vie de sa famille étant difficile, il décide de rejoindre l’Europe clandestinement par l’Espagne pour aider financièrement sa mère et ses frères et sœurs. Il part pour le Mali, traverse le Sénégal, la Mauritanie, le Sahara à pieds et arrive épuisé en Algérie. Il sera rapidement rapatrié vers le Mali, avant de rejoindre à nouveau le Burkina Faso.

Dans chacun des pays traversés, Art Melody rencontre d’autres rappeurs et apprend beaucoup à leur contact et s’en retrouve enrichi. Il chante notamment avec les maliens de Fangafing ou avec le groupe de rap sénégalais Pacotille. De retour au Burkina Faso en 2003, il forme le groupe IBM ( Ideal Black Mouvement) qui deviendra Barka Buudu (génération bénie), un groupe qui mélange phrasé rap et musique traditionnelle.

La base de ses inspirations est d’abord « intérieure, à savoir tout ce que j’ai vécu et enfoui au plus profond de moi ». Dans ses textes il réagit aussi « aux maux qui minent la société », dénonçant l’injustice qu’il constate au quotidien ou les abus de pouvoirs des dirigeants politiques. Les artistes qui l’inspirent sont Tiken Jah fakoly, Faso Kombat, Blacko, Iam ou Awadi du Positive Black Soul.

En février 2008, il rencontre dans les rues de Ouagadougou deux jeunes réalisateurs français qui lui consacrent un portrait dans le documentaire « Tamani » sur le quotidien des hommes et des femmes au Burkina Faso.

En Février 2009, l’un des deux réalisateurs revient au Burkina Faso accompagné du beatmaker bordelais Minimalkonstruction, compositeur de la musique du film Tamani. Tous les trois, aidés par des amis proches d’ART MELODY, enregistrent pendant deux semaines dans les quartiers de Kolonoba et Tanpui à Ouagadougou. Le résultat est un mélange explosif de rythmes hip hop, soul, funk et africain sur lesquels se pose la voix puissante et unique de Art Melody. Pour ce premier album il a choisit de s’exprimer en Mooré et en Dioula, langues africaines parlées ou comprises par 20 millions de personnes notamment au Mali, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, en Guinée, et au Ghana.

Sur son myspace : www.myspace.com/artmelodyrecords, vous pouvez écouter des extraits de ses morceaux et également visionner un reportage filmé à l’occasion du documentaire "Tamani" réalisé au Burkina Faso en février 2008 (www.tamanifilm.com).

Publié par Ornicard, le 04.07.2009

Accueil  |  A propos  |  Crédits  |  Mentions légales  |  Contact  |  Facebook Blaze Hip Hop Partenaires : Beatmaker Nation - Trad Vibe Records - HHMixtapes.com