Ornicard

Le MC au grand coeur

A cœur ouvert.

Le monde et la vie l’interpellent constamment et sont pour lui une source d’inspiration inépuisable… Ses premiers essais ne sont pas très convaincants, mais quelques années après, il s’y mettra sérieusement. C’est ainsi que depuis cinq ans, il prend un immense plaisir à façonner avec soin son univers et à faire de la musique, sa musique. Il enregistre de nombreux morceaux, avec des thèmes très variés et différents les uns des autres, mais on y retrouve une ligne directrice, l’amour de la vie et des hommes, qu’il souhaite partager avec ses auditeurs. Il exprime également tristesses, souffrances, drames et désillusions dans ses chansons, éléments inhérents à la vie bien souvent parsemée d’épreuves et de combats… Sa musique est la fidèle copie de sa personne et c’est son expérience de la vie, les villes, villages et individus qu’il a connu et qu’il côtoie qui l’ont modelé. C’est ainsi qu’il souhaite citer ici, Petit Réderching, Etting, Alsting, Strasbourg, Nürtingen, Stuttgart, Reims…

Mais qui est donc Ornicard ?

C’est un jeune homme de 25 ans, originaire du 57 (Bitche, Sarreguemines, Metz) passionné de musique. Passion à laquelle il se donne corps et âme. C’est vers 17 ans qu’il commence à écrire et rapidement il ressent le besoin et l’envie de mettre ses textes en avant et en musique.

Réalisations et projet.

Dans la juste continuité des créations qu’il met longtemps gratuitement en téléchargement sur Internet, il donne naissance à deux Street-Album sur support CD : Regards en 2006 et Ephémère en 2008. Une net-tape gratuite elle aussi « Entre Regards et Ephémère » voit le jour afin de promouvoir son second disque. Les trois projets ont été enregistrés chez lui (excepté un seul morceau) avec les moyens du bord (shure sm 5 et ont été mixés par les différents et talentueux producteurs qui ont participé aux divers projets. Ce n’est que depuis novembre 2007, qu’il enregistre tous ses morceaux en studio et qu’il se déplace pour cela en région parisienne. Il travaille actuellement sur un projet Album : « Il n’est de richesse que d’homme », qu’il souhaite sortir en 2009. Début 2009, il continue à réaliser ses rêves et c’est ainsi qu’il est possible de découvrir son premier clip vidéo en ligne, celui du morceau « Personne ne m’a vu ». Un deuxième clip de la chanson « Fou et bizarre ! » va être tourné cet été.

Sa philosophie et son univers.

Sa musique lui permet d’exprimer sa très grande sensibilité et il la considère comme un art. Il fait de la musique, il écrit pour l’Art et voilà bien la sa motivation première : créer, donner vie à ses sentiments, ses sensations et au regard qu’il porte sur le monde. La musique lui procure une grande joie parce qu’elle lui permet de partager ce qu’il vit et ce qu’il ressent avec ses auditeurs. Il souhaite qu’ils se reconnaissent dans ses chansons, qu’ils se sentent en quelque sorte proche. Il cherche à parler une langue universelle… Il désire leur apprendre quelque chose, mettre une partie de sa musique au service de la culture et l’autre au service de l’humanitaire. Il dénonce, critique, constate, propose, espère et rêve d’un monde meilleur. A travers son regard, il souhaite que ses auditeurs voient certaines choses différemment et qu’à leur manière, ils les reconsidèrent et reprennent conscience d’éléments qui leur paraissaient évidents. Il veut aussi que l’on considère sa musique comme un voyage, une distraction, un moment de détente après une dure journée de labeur. Il cherche également, à surprendre et à faire rire les gens. Voilà, bien la une grande partie de ses motivations. La musique pour la musique, la musique pour le partage.

Le style.

Sa musique vise un large public et non pas seulement les personnes n’écoutant que du rap. Il veut réconcilier les gens avec le rap. Il veut qu’ils franchissent enfin la frontière du cliché pour s’ouvrir à ce mouvement musical qui lui aussi mérite toute leur attention. Ils passent bien trop souvent à côté de la grande poésie propre à ce courant. Les rappeurs sont des poètes au talent caché parce que bien trop souvent anonymes. Il faut arrêter d’associer le rap à la rue, bien qu’il soit né la bas. Aujourd’hui, il s’ouvre, des poètes modernes naissent un peu partout en France et ils s’expriment par le rap ou par le slam. Alors à tout ceux qui lisent sa présentation, il ne leur demande qu’une chose, « soyez ouvert et laissez-vous surprendre, ne fermez surtout pas les portes au premier mot : rap prononcé parce qu’il cache des trésors insoupçonnés ».

Un petit mot d’Ornicard pour finir.

Merci à toutes les personnes qui croient en moi et aussi à toutes celles qui rendent ma passion possible, participent à mes projets et m’aident à les concrétiser. Merci à toi qui prends le temps de lire, de m’écouter et de me découvrir…

Publié par Ornicard, le 29.03.2009

Accueil  |  A propos  |  Crédits  |  Mentions légales  |  Contact  |  Facebook Blaze Hip Hop Partenaires : Beatmaker Nation - Trad Vibe Records - HHMixtapes.com