Accueil > Vidéos

Vidéos

Détiret, Incohérences

Album - Cohérence

Le MC originaire de Genève est très bon sur ce piano voix. C´est super bien écrit et rappé. La voix se mélange à merveille avec les glissements des doigts sur le clavier. Le tout est interprété avec émotion. Enjoy !


Paroles

J’ai plus envie d’écrire, j’ai plus envie de me battre
Entre mes prises de position et mes prises de voix
J’ai fait ma crise de foi : je ne crois plus en rien
Ni en toi, ni en moi, ni en qui que ce soit
 
Viens on quitte ce soir, nos faux-semblants
Les lois morales qui nous dictent qu’il nous faut s’entendre
Faut construire ensemble, mais construire quoi ?
Une société d’hypocrites qui dans le fond s’en branle ?
 
Nos défauts sont grands, autant que notre petitesse
Et on ne s’écoutera parler que par politesse
Bonjour tristesse, à part ça on a plus rien à se dire
L’amour est mort ne me parlez pas d’avenir
 
J’ai donné mon temps, si rare et précieux
Tenu mes engagements, j’ai pris sur moi pour faire mieux
Je suis fatigué d’être déçu, t’es sérieux ?
Si tu m’as dit que tu le ferais putain de merde mais fait-le !
 
Je voulais croire mais c’était stupide
Je porte le deuil et plus l’espoir de mon espèce cupide
Egoïstes toute l’année, pour preuve de humanité
Ils brandiront la carte de membre d’une oeuvre de charité
 
Regarde-les feindre de s’intéresser
Le regard éteint de ces comédiens avant de se délaisser
Dans l’indifférence, ils t’oublieront dans deux heures
Mais pour l’heure ils sont enchantés de faire ta connaissance
 
Alors arrête, tes poignées de main sont de trop
Soyons honnêtes, même nos rapports humains sonnent faux
Et tu feras quoi, à part rester les bras ballants ?
Ils ne peuvent rien pour toi, ils ne savent sauver que les apparences
 
Pour que le monde entre il faut s’ouvrir
Sinon revêt ton masque et ton plus beau sourire
Ici tu as beau souffrir, faut montrer bonne figure
Soyons heureux et que ceux qui ne le peuvent simulent
 
Des êtres temporaires et périssables
Qui ne croient qu’en ce qui est rationnel et vérifiable
Nos véritables visages sont tailladés
À force de sourires crispés et de réactions travaillées
 
Alors on parle du temps qu’il fait dehors
Et qui nous laisse autant indifférents qu’il fait de morts
On échange nos répliques toutes faites, nos banalités
Et puis on reprendra l’attention qu’on se prête
 
Je suis sensible, plus que je n’ose l’admettre
Je reprends mon stylo par la crosse et je m’explose la tête
Que les choses soient claires, j’assume ma bipolarité
Même quand les autres déplacent la ligne de mon arrivée
 
En dépit de moralité, ce texte n’est que l’aveu de faiblesse
D’un homme en liesse, le coeur en miette, au coin d’un feu de détresse
C’est moi que je déteste, vous avez tous gagnés
Je vous ressemble et c’est ma plus douloureuse défaite.
 
...
 
J’ai envie d’écrire, ça y est ça me revient
Je marche à rencontre vu qu’ici rien ne me retient
Je me rejoins, j’ai pris la route et ça y est je peux te le dire
J’irai nulle part sans faire confiance à ce qu’on peut devenir
 
Momentanément j’ai sombré, voila ma faute
Mais je ne vous laisserai jamais faire de moi l’un des vôtres
Aucun chemin n’est faux, et j’aimerais croire en nous
Donc je me promets d’incarner ce que j’aimerais voir en vous
 
Voila tout ce qui nous rapproche
Je porte en moi à peu près tout ce que je vous reproche
Alors je me changerai, jusqu’à correspondre
À ce que je veux voir dehors et à ce que je veux faire de ce monde
 
Voila ma quête : je compte partir faire le point
Voyage dans le temps, dans le fond de l’être humain
J’ai été ravi de faire ta connaissance
Dès ce soir j’écris cet album que j’appellerai "Cohérence"...
 

Publié par Ornicard, le 15.03.2019

Accueil  |  A propos  |  Crédits  |  Mentions légales  |  Contact  |  Facebook Blaze Hip Hop Partenaires : Beatmaker Nation - Trad Vibe Records - HHMixtapes.com